Société › Actualité

Dégradation des relations entre FCC-CACH : « le temps des querelles est révolu » (F. Ambongo)

Le Cardinal Fridolin Ambongo

Le Cardinal Fridolin Ambongo s’est exprimé, sur la tension qui règne actuellement entre le Front commun pour le Congo (FCC) et Cap pour le Changement (CACH).

Fridolin Ambongo a dit  dimanche 17 novembre dernier au cours de la messe qu’il a célébrée au stade des martyrs de la Pentecôte que « le temps des querelles est révolu » .

« Il n’est pas normal, dans ce contexte de communion, de sursaut de nationalisme, qu’il y ait encore certains de nos frères et de nos sœurs qui passent leur temps à se quereller autour des futilités. En réalité, le peuple est fatigué des querelles politiciennes complètement inutiles. Le temps des querelles est révolu », a t-il dit dans sa toute première homélie en tant que Cardinal, en présence notamment du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi.

Et de poursuivre : « Il y a de nouveaux responsables qui sont en charge et quand vous êtes en charge, ne passez pas votre temps à vous quereller inutilement autour des futilités. Le sens des responsabilités veut que nous mettions de côté nos petits intérêts partisans et égoïstes pour nous concentrer et nous engager sur l’essentiel qui est l’avenir de notre peuple. Nous devons travailler pour trouver ensemble un nouvel avenir rassurant pour notre peuple qui n’a que trop souffert ».

Rappelons que; la semaine dernière, le Cardinal Fridolin Ambongo avait,au cours de sa première conférence de presse depuis sa création le 05 octobre de cette année par le Pape François, demandé à la coalition FCC-CACH d’arrêter de s’attaquer et de mutualiser plutôt leurs efforts afin de servir la population.



À LA UNE
Retour en haut