Politique › Partis politiques

Fracture au FCC : André-Alain Atundu accuse Bahati de privilégier les intérêts personnels au détriment du FCC

André-Alain Atundu

André-Alain Atundu s’est exprimé mercredi 17 juillet dernier sur l’actualité politique du pays. Il a évoqué  la crise politique entre Joseph Kabila et Modeste Bahati.

Porte-parole de l’ancienne Majorité présidentielle Atundu, accuse Bahati Lukwebo de poursuivre des ambitions et aspirations personnelles au détriment de la grande famille du Front Commun pour le Congo (FCC).

« Il se pose évidemment une question de frustration individuelle. Lorsque son ambition ou son aspiration ne coïncide pas avec la vision que l’autorité morale se fait de l’intérêt général de l’organisation, on pourrait exprimer certaine frustration. Il n’est pas moralement correct et décent, lorsqu’on a été obligé de quitter l’organisation de vilipender l’ancienne organisation dont vous faisiez partie, au motif que tous ceux qui sont restés n’ont pas de personnalité et d’autonomie », dit-il.

L’ambassadeur André-Alain Atundu, estime que la volonté de l’ancien président de la République Joseph Kabila au sein du Front Commun pour  le Congo (FCC), la plante forme politique qu’il a lui-même crée  ne devrait souffrir d’aucune contestation.

Notons tout de même que, le FCC de Joseph Kabila, traverse une crise après la radiation de Bahati Lukwebo, l’un des poids lourds de cette plateforme politique.

 

Video

Vos paris sportifs
1xbet
À LA UNE
Retour en haut