› Politique

Dédoublement des partis politiques : la justice va trancher

Le ministre congolais de l’intérieur, Henri Mova.

Lundi 26 mars 2018, le ministre de l’intérieur, Henri Mova a déposé les listes des partis politiques qui participeront aux élections à le commission électorale nationale indépendante.

C’est fait, Henri Mova, ministre de l’intérieur, a déposé le lundi 26 mars, à la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) les listes des partis et regroupements politiques qui vont participer aux élections. Pour Henri Mova, la justice trouvera des solutions à ce problème de dédoublement qui persiste. Il affirme qu’à son niveau, un effort d’inclusivité a été fait.

« Nous n’avons juridiction sur la police de ceux que les partis doivent avoir comme loi interne. Ceux qui ne se sont pas mis d’accord, une médiation a été menée par le CNSA. On a trouvé parfois des ententes qui ont permis que les listes ne soient pas en contribution. Mais ceux qui ne se sont pas mis d’accord, parce que la volonté de ceux qui ont négocié l’accord de la CENCO était que les élections soient inclusives, nous avons dû aligner tout le monde. Au peuple d’en décider. La CENI a certainement un travail à faire pour constater ceux qui ne sont pas dans la réglementation rigoureuse. Mais nous avons fait notre part. Si jamais les dissensions persistent, il y a des instances comme les cours et tribunaux. Ce qui a été fait, enveloppe l’ensemble de la scène politique de sorte que personne ne soit déjà écarté du fait des problèmes qu’il aurait eus au sein de son parti. Quitte à ce que les autres instances jouent leurs partitions », a dit Henri Mova à la fin de son entretien avec Corneille Nangaa, président de la CENI.

Le MSR est l’un des cas dont le problème persiste. Le CNSA avait recommandé au ministère de l’Intérieur de reconnaître le MSR (MP), dirigé par François Rubota, au détriment de celui dirigé par Pierre Lumbi. Rappelons que cet homme politique avait été le conseiller de Joseph Kabila en matière de sécurité, et aujourd’hui, il est le bras droit de Moïse Katumbi, l’ex-gouverneur du Katanga.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut