Politique › Justice

Début du procès de 18 présumés violeurs à Bukavu

Dix-huit personnes sont sur le banc des accusés de la justice militaire, dont le député provincial, Frédéric Batumike, tous accusés de participation à un mouvement insurrectionnel, de viol, de crime contre l'humanité (image d'illustration). © Getty Images/ Spaces Images

Selon un avocat proche du dossier, le prévenu principal dans cette affaire est le député provincial Fréderic Batumike. Celui-ci est poursuivi pour plusieurs motifs.

Le procès sur les cas des viols de masse a débuté jeudi 9 novembre  à Kavumu, 25km au nord de Bukavu dans le territoire de Kabare. La cour militaire de Bukavu siégeant  en chambre foraine dans cette cité reçoit dix-huit prévenus et une cinquantaine d’enfants victimes de viols, constitués en partie civile.

Selon un avocat proche du dossier, le prévenu principal dans cette affaire est le député provincial Fréderic Batumike. Celui-ci est poursuivi pour avoir organisé un mouvement insurrectionnel, association des malfaiteurs, pour crime contre l’humanité par viol,  meurtre et détention des minutions et d’armes de guerre.

C’est l’ONG TRIAL qui assure la coordination  du collectif des avocats de la partie civile avec le soutien notamment de la fondation Panzi et du Bureau conjoint des Nations unies pour les droits de l’homme.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut