Eco et Business › Agro-industrie

Covid-19- Haut-Katanga : 1400 agents de l’entreprise Rulvis Congo risquent le chômage

L'entreprise Rulvis Congo

Mille quatre cents agents travaillant dans la mine de Kishiba à Sakania dans le Haut-Katanga risquent d’être mis au chômage pour coronavirus.

L’entreprise minière Frontier S.A. a suspendu son contrat de sous-traitance signé avec l’entreprise Rulvis Congo (RULCO). Au cours d’une conférence de presse tenue samedi 24 avril dernier à Lubumbashi, les syndicats représentatifs au sein de RULCO ont déploré cette décision.

Dans sa lettre du 8 avril dernier, la société Frontier SA a  informé le responsable de RULCO qu’à partir du 23 avril, RULCO devrait suspendre toutes ses activités au sein de Frontier à cause notamment de la pandémie du Coronavirus, la crise financière.

De leur côté, les syndicats représentatifs au sein de RULCO fustigent cette décision « unilatérale, qui met au chômage plus de 1400 travailleurs ; avec toutes les conséquences socio-économiques qui en découleraient ».

L’entreprise RULCO, pour sa part, sollicite l’intervention de l’autorité provinciale pour que Frontier SA revienne sur sa décision.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut