Santé › Actualité

Coronavirus : « Il faut des essais cliniques avant d’utiliser le Covid-organics de Madagascar » ( Mukwege )

Dr Denis Mukwege

Selon le Dr Denis Mukwege, l’utilisation en République Démocratique du Congo du Covid-organics, remède fabriqué contre le Covid-19 à Madagascar, devra être soumise d’abord à des essais cliniques.

Pour le prix Noble de la paix et coordonnateur du comité de riposte contre le covid-19 au Sud-Kivu, personne ne peut, aujourd’hui, se prévaloir qu’il a trouvé le traitement contre cette pandémie.

« Tout traitement avant de l’utiliser doit suivre des normes. Aujourd’hui, je crois que personne ne peut se prévaloir qu’il a trouvé le traitement de Coronavirus. Donc, c’est très important qu’en République Démocratique du Congo qu’on puisse faire des essais cliniques avant de pouvoir donner le feu vert pour l’utilisation de ce médicament », a-t-il dit dans une interview accordée mercredi 13 mai à RFI.
Par ailleurs, Denis Mukwege dit craindre que l’Afrique puisse atteindre le pic des cas de Covid-19, car prévient-il, ça sera catastrophique avec la fragilité du système de santé et des économies des pays africains.

« …c’est ça ma crainte. Il n’y a aucune raison qui peut exprimer qu’on nous ayons des cas comme ailleurs. J’ai peur que nous soyons dans un triomphalisme aveugle et que nous considérions que cette maladie est derrière nous. Je crains que cette courbe exponentielle si elle arrivait à se déclencher en Afrique avec notre système de santé et nos économies qui sont fragiles, on aura du mal à faire face », a-t-il prévenu.

Ainsi, le gynécologue Mukwege  appelle à ne pas baisser la garde, mais rester vigilant et continuer avec les mesures utilisées pour prévenir le nouveau Coronavirus.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut