Politique › Partis politiques

Les congolais debout récolte 5000 signatures pour sa pétition en l’espace de 5 jours

Sindika Dokolo

Le président du mouvement LCD, Sindika Dokolo, a initié cette pétition qui sera adressée aux parlementaires de l’Union Européen, dans le but de mettre la pression au président Kabila

Il est question pour l’homme d’affaire congolais Dokolo, de récolter le maximum des signatures possibles pour permettre aux députes Européen   de faire pression sur Joseph Kabila et ses collaborateurs.

« À la veille de nouvelles manifestations pour réclamer des élections crédibles en RDC et afin de prévenir la répression, tous ensemble, réclamons à l’Union Européenne, les mesures urgentes contre J. Kabila », a indiqué S. Dokolo le président du LCD.

La plateforme politique LCD et d’autres personnalités de l’opposition politique congolaise, réclament un certain nombre des mesures contre le pouvoir de Kabila. Tout d’abord, une position européenne forte pour mettre un terme à l’impunité et dissuader l’usage de la force violente dans la répression des manifestations pacifiques. En fin, la mise en œuvre de nouvelles sanctions d’une sévérité exemplaire contre toute personne qui, par ses déclarations publiques ou par ses actes violents, empêcherait la tenue d’élections libres, démocratiques et crédibles du 23 décembre 2018.

Pour l’initiateur de la pétition, ces mesures ne constituent en aucune manière une forme d’ingérence mais d’un redressement politique.

« Il s’agit plutôt d’un alignement de la politique européenne à ses valeurs et à l’intérêt que constitue pour elle une Afrique stabilisée, démocratique, génératrice de croissance et de mieux être social à même de stopper notamment le drame de l’immigration », a précisé Dokolo le président du LCD, dans une correspondance adressée aux parlementaires européens le 30 juin dernier.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut