Société › Faits divers

Kalamu : l’avenue de l’Université à la merci des eaux des pluies

Commune de Kalamu

Quand il pleut, les usagers de l’avenue de l’Université sont aux abois. La couche de terre jaune déversée sur la chaussée se transforme aussitôt en marre de boue et empêche la circulation même pour les piétons.

A la suite d’une forte pluie diluvienne du mardi 27 novembre dernier, qui a commencé vers  6 heures du matin à Kinshasa, des lacs artificiels se sont vite formés au niveau du carrefour de l’avenue de l’Université et Kapela.

Tout aux alentours, tas d’autres flaques d’eaux, qui ne dessèchent plus depuis trois jours, sont même devenues verdâtres, ressemblant désormais à des étangs.

« C’est pratiquement impossible de faire les pieds ici ! Cette artère ne permet plus aux usagers de la route de circuler aisément, tant elle devient boueuse à la suite de la terre jaune que les entreprises chargées de réflectionner cette voie ont versée », se plaint un habitant du quartier Yolo, coincé au coin de sa rue.

Les conducteurs des taxis et des motos sont les rares à oser s’aventurer dans cette gadoue, au risque de détériorer leurs moyens de locomotion.

Livrés aux flaques d’eau qui végètent désormais devant le centre médical Dr Yanga et la boulangerie »Pain de vie », les habitants du terroir sont en plein désarroi. Ils se plaignent d’être régulièrement à la merci des maladies ambiantes face à un environnement aussi insalubre.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut