Société › Faits divers

Le commandant de la police de Lubudi recherché pour viol aggravé

Le commandent de police de Lubudi est recherché pour viol aggravé.

Le présumé violeur aurait transmis à ses victimes des maladies sexuellement transmissibles.

Lubudi dans le Lualaba, le commandant de la police est en cavale depuis quelques jours. Il est recherché pour viol sur mineurs. Une commission d’enquête instituée par le gouverneur de province, Richard Muyej, lui a attribué quatre cas de viol sur mineurs commis au mois d’avril dont trois cas de viol aggravé.

Parmi ces victimes, une mineure de 14 ans. Le gouverneur Richard Muyej s’est dit consterné par cette situation. Selon les informations données par la commission d’enquête, le présumé violeur aurait transmis des maladies sexuellement transmissibles à ses victimes.

Le rapport de la commission d’enquête révèle que, le présumé violeur aurait tenté de faire avorter la jeune fille mineure après avoir appris qu’elle était tombée enceinte. « Son bourreau lui a introduit une pince et la victime a perdu beaucoup de sang. Amené à l’hôpital Cimenkat une semaine plus tard, les médecins lui ont fait subir une intervention chirurgicale. Sa vie est hors danger actuellement », relate le rapport.

Comment est-ce qu’il s’y prenait ? Le commandant de la police pour approcher ses victimes, leur proposait une assistance financière moyennant de petits travaux chez lui. Il profitait de leur présence chez lui pour abuser d’elles. Après son forfait, il les menaçait de s’en prendre à elles si celle-ci venaient à le dénoncer aux autorités.

La publication de la commission d’enquête a permis à une dizaine de ses victimes de se dévoiler.

À LA UNE
Retour en haut