› Société

Le collectif Stop Violence dénonce les violences faites aux femmes

Le collectif Stop Violence dit non aux violences faites aux femmes.

Les membres de cette association ont déposé un mémo au ministère de la justice le samedi 17 mars 2018 à Kinshasa.

Plusieurs femmes, membres du collectif Stop Violence (SV), ont déposé un mémo au ministère de la Justice ce samedi 17 mars 2018 à Kinshasa pour dénoncer les violences faites à la femme..

Ces femmes qui étaient accompagnées par une dizaine d’hommes demandent au ministère de la justice, au ministère du genre et famille et à la Présidence de la République de mettre à leur disposition des textes légaux garantissant les droits et la protection de la femme.

Dans ce mémo, elles exigent l’implication de l’Etat pour éradiquer les violences domestiques.  Le collectif a suggéré au ministère du genre et de la famille d’introduire une proposition loi au parlement définissant, circonscrivant et condamnant les violences domestiques. Il suggère d’emprisonnement d’au moins cinq ans à l’encontre des auteurs des violences domestiques. Ce collectif demande aussi la mise en place d’un numéro vert pour dénoncer ces violences.

Cet sit-in a été organisé suite aux photos de Linda Katina qui circulent jours sur les réseaux sociaux. Selon plusieurs témoignages des membres du Collectif, cette dame serait morte d’une méningite consécutive aux coups qu’elle aurait subis dans son foyer.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut