Politique › Sécurité

Colère de Lucha suite à la disparition de deux jeunes

Image d'illustration

Une vingtaine de militants ont effectué un sit-in devant le bureau de l’Agence nationale des renseignements (ANR) à Goma (Nord-Kivu), ils  exprimaient sa colère suite à la disparition le samedi 10 novembre 2018 d’un de leurs membres et d’une jeune candidate aux élections provinciales de cette année.

La candidate, Licette Soki, membre du parlement des jeunes du Nord-Kivu est portée disparue un jour après la disparition de Lumumba, membre de Lucha. «Lumumba est un militant de la Lucha, également un étudiant très actif dans les revendications estudiantines. Nous avons pensé  que même l’ANR pourrait le détenir. Mais nous nous sommes entretenus avec le Directeur provincial de l’ANR, qui nous a rassuré que Lumumba n’est pas dans son bureau et donc il n’est pas arrêté par l’ANR mais que la police est en train de faire une enquête. Et nous croyons que cette enquête va aboutir », a expliqué Ghislain Muhiwa, membre de Lucha.

Plusieurs cas de kidnapping ont touché des jeunes activistes dans la ville de Goma. « Ce qui est grave c’est que ce sont des jeunes engagés et courageux qui sont plus ciblés. Nous continuons à demander aux ravisseurs de nous ramener nos amis », a plaidé M. Muhiwa. Pour l’instant, les membres de famille de Lumumba et Soki n’ont pas de nouvelles de leurs enfants. Aucune revendication à ce stade de la part des bourreaux.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut