Politique › Actualité

Climat : les Sénateurs ratifient l’accord de Paris

La ratification de ce texte arrive à une semaine de l’ouverture de la 23e conférence internationale sur le climat (COP23).

Le Sénat en République Démocratique du Congo a ratifié, mardi 31 octobre, l’accord de Paris sur le climat. Ce texte est voté au second degré par tous les sénateurs présents à la plénière, à une semaine de l’ouverture de la 23e conférence internationale sur le climat (COP23). L’Assemblée nationale l’avait déjà entériné au premier degré le 15 octobre.

Il ne reste plus qu’au président de la République,Joseph Kabila de promulguer cette loi afin que la RDC espère bénéficier des fonds dans le cadre de la protection de l’environnement, a affirmé le Sénateur Mokoda Bonza.

«Il faut attendre jusque 2020 pour bénéficier des fonds. L’accord prévoyait une enveloppe de l’ordre de 100 milliards USD par an pour l’ensemble de pays en développement. Il appartient maintenant à la RDC de préparer des dossiers bancables. Je crois que le Congo en a fortement besoin d’autant plus que la déforestation menace notre pays”, a-t-il souligné.

Le sénateur Mokonda Bonza regrette tout de même le retard accusé pour la ratification de cet accord.

«Il y a des disfonctionnements au niveau de l’Etat. Le président de la République a signé cet accord le 22 avril 2016 à New-York et le parlement était en session ordinaire. Le gouvernement aurait dû solliciter l’autorisation de ratification. Mais il a fallu attendre la session de septembre 2017», a déploré le sénateur.

La RDC a adopté et signé l’accord de Paris en décembre 2015, à l’issue de la COP 21. Elle déjà bénéficié de 250 millions de dollars américains sur un total de 1 milliard de dollars sollicité dans le cadre de l’initiative Forêt d’Afrique centrale (CAFI). Elle devra aussi recevoir d’autres financements dans le cadre de fonds vert climat.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut