› Elections 2018

CLC : « Au-delà du 23 décembre, aucune nouvelle date ne sera tolérée »

Image d'illustration

A quelques semaines des élections, le Comité laïc de coordination (CLC) prévient qu’aucun nouveau report ne sera toléré dans l’organisation des élections prévues le 23 décembre 2018.

A deux reprises les élections ont été reportées au pays depuis deux ans. Le président Joseph Kabila dont le deuxième et dernier mandat constitutionnel a pris fin en décembre 2016 est toujours en place. « Le CLC estime que la date butoir de ce processus doit demeurer fixée au 23 décembre 2018. Au-delà de cette date, de nouveaux dirigeants doivent être à la tête de la République. Il est à craindre que notre peuple ne puisse tolérer qu’il en soit autrement », prévient le comité. Le CLC préconise par ailleurs, l’usage de la machine à voter uniquement pour l’identification des candidats et l’impression des bulletins.

« Le CLC considère que l’élection présidentielle, en raison de sa sensibilité extrême, mérite d’être organisée à base des bulletins en papier qui peuvent être imprimés localement au cours de ces semaines de campagne », il ne suggère l’utilisation de la machine « que pour l’identification des candidats et l’impression des bulletins de vote ». 46.862.243 électeurs inscrits seront appelés à se choisir leurs députés nationaux (15 358 candidat), leurs députés provinciaux (19 640 candidats) et leur président (21 candidats). Au total La campagne électorale a débuté le 22 novembre et va se clôturer le 21 décembre.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut