Politique › Partis politiques

Cinq militants de la Lucha acquittés par le tribunal de Goma

Droits reservés.

Ces militants, parmi lesquels une jeune fille, étaient détenus pendant environ deux mois à la prison centrale de Munzenze.

Cinq militants du mouvement citoyen Lutte pour le Changement (Lucha) et quatre de leurs compagnons arrêtés lors des marches des catholiques du 21 janvier dernier à Goma (Nord-Kivu), ont été acquittés ce lundi 19 mars par le tribunal de paix, a-t-on appris auprès du mouvement.

Ces militants, parmi lesquels une jeune fille, étaient détenus pendant environ deux mois à la prison centrale de Munzenze.

« Le tribunal de paix de Goma vient d’acquitter nos 5 camarades et leurs 4 compagnons qui étaient injustement détenus depuis la marche pacifique du 21 janvier 2018 », a annoncé Lucha remerciant « tous ceux qui nous ont soutenu dans cette nième persécution ».

Deux de leurs compagnons acquittés sont membres de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), le principal parti d’opposition dans le pays.

Les neuf militants étaient poursuivis par le parquet pour « séquestration des prêtres, destruction méchante et violation de domicile », selon un de leurs avocats.

Le parquet de Goma présentait dans un premier temps l’évêque de Goma et le clergé local comme plaignants des griefs portés contre les militants. Une initiative que l’évêque et son clergé avaient démenti. Dans un courrier adressé jeudi dernier à la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO), Lucha pressait les évêques catholiques pour obtenir la libération de ses militants.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut