› Société

Cinq détenus morts en une semaine dans la prison de Tshela

Prison centrale de Bukavu

Le constat ressort du rapporte l’ONG La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV).

Ces prisonniers sont morts d’après la VSV, d’une diarrhée attribuée localement à la malnutrition qui sévit dans l’établissement pénitentiaire. « (…) Des détenus abandonnés à leur triste sort face à la maladie diarrhéique favorisée par la consommation des aliments impropres suite au manque des vivres et des soins médicaux. A cela s’ajoutent entre autres l’insalubrité des installations hygiéniques, le manque de matelas pour se coucher, l’insuffisance d’aération et d’éclairage dans les cellules ou locaux », dit la VSV dans un communiqué publié mercredi 25 juillet. La prison de Tshela construite à l’époque coloniale pour une capacité d’accueil de 100 pensionnaires héberge actuellement une centaine de détenus, d’après l’ONG.

Tout en demandant aux autorités nationales et provinciales d’apporter des nourritures et médicaments à ces prisonniers, « la VSV saisit l’occasion pour fustiger la persistance des conditions carcérales infrahumaines souvent déplorées dans les établissements pénitentiaires de la RDC et ce en violation des règles minimum de détention des Nation Unies ». La situation est similaire dans d’autres établissements pénitentiaires du pays. 14 détenus sont déjà morts depuis juin dernier dans la prison Kangbayi à Beni (Nord-Kivu) suite notamment au manque des médicaments au dispensaire de la maison carcérale. En Ituri, 11 prisonniers ont aussi péri en cinq mois suite à la même cause. « Privés de leurs libertés, les détenus ne demeurent pas moins des sujets de droit et à ce titre, il est exigé à chaque Etat, de les traiter avec dignité inhérente à la personne humaine », conseille la VSV.

 



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut