Politique › Actualité

CENI: l’électorat convoqué se samedi 23 juin 2018

La RDC se rapproche en grand pas vers les élections du 23 décembre 2018.

Le président de la commission électorale nationale indépendante (CENI), l’a annoncé le jeudi 21 juin, lors d’une réunion extraordinaire avec les mandataires des partis et regroupements politiques.

Corneille Nangaa va convoquer l’électorat ce samedi 23 juin, pour parler des élections présidentielle, législatives nationales et provinciales du 23 décembre prochain. Le président de la CENI s’est d’abord entretenu hier jeudi 21 juin, avec les mandataires des groupements et partis politiques dans le cadre d’une réunion extraordinaire.

Dans son propos, il est revenu sur le niveau d’engagement du gouvernement en ce qui concerne le remboursement des cautions payées par les différents candidats indépendants et bien sûr les partis politiques.

Le président de la CENI a profité de l’occasion pour annoncer l’ouverture des bureaux de réception et de traitement des candidatures sur l’ensemble du territoire national dimanche 24 juin. Au total, 171 bureaux pour les élections législatives nationales, 169 pour les provinciales et 1 bureau pour la présidentielle.

Mais comment parler d’élections sans toutefois évoque la machine à voter. Cet appareil qui fait parler d’elle en République Démocratique du Congo, surtout par l’opposition qui continue de proteste contre l’utilisation de cet outil.  « Les élections auront lieu avec la machine à voter », a-t-il réaffirmé.

Le regroupement politique « Le Centre » estime pour sa part que les partis politiques doivent former leurs témoins au lieu de s’attarder sur la question de la machine à voter.

« Nous devons aller aux élections. Nous allons voter avec la machine à voter […] Au lieu de discuter sur tout cela, formons nos témoins. Soyons vigilants pour que le vote soit sincère », a affirmé son porte-parole du parti « Le centre », Joseph Bangiaka.

À LA UNE
Retour en haut