Société › Actualité

La Cenco exige la libération de trois personnes enlevées à Beni, dont un prêtre

Marcel Utembi, président de la CENCO lors de la présentation officielle des agents de sensibilisation de la population sur l’accord politique du 31 décembre 2017par la CENCO à Kinshasa, le 23/06/2017. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les deux autres personnes sont des ingénieurs agronomes. Ils ont été enlevés la veille à Beni alors qu’ils revenaient de leurs champs.

Dans un communiqué publié mardi 23 janvier, la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) exige la libération «immédiate» de trois personnes, dont un Abbé et deux ingénieurs agronomes, enlevés la veille à Beni alors qu’ils revenaient de leurs champs.

«C’est avec grande consternation que nous avons appris de son excellence Mgr Melchisédech Sikuli, évêque de Butembo-Beni, l’enlèvement de M. l’Abbé Robert Masinda et deux ingénieurs agronomes : MM. Dieudonné Sirasa Sangala et Augustin Vyunza, à Beni le 22 janvier à 18h30 alors qu’ils revenaient des champs», écrit le président de la CENCO, Mgr Marcel Utembi.

Le président de la CENCO dénonce et condamne fermement cet acte qu’il qualifie d’ignoble.

«Il est regrettable que les malfaiteurs opèrent à répétition ces actes barbares en prenant pour cibles les ecclésiastiques», s’indigne Mgr Marcel Utembi.

La CENCO en appelle à l’implication des autorités congolaises et de la MONUSCO pour la libération de ces personnes.

Pour elle, les actions concrètes doivent être posées pour identifier rapidement les auteurs de ces crimes et les mettre hors d’état de nuire.

Le président de la CENCO rappelle que les Abbés Jean-Pierre Akilimani et Charles Kipasa ont été enlevés le 17 juillet 2017, ainsi que les Pères assomptionnistes Jean-Pierre Ndulani, Edmond Kisughu et Anselme Wasukundi, kidnappés le 19 octobre 2012 dans le territoire de Beni.

«À ce jour, nul ne sait où se trouvent ces personnes», déplore Mgr Marcel Utembi.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut