International › AFP

CAN-2019: face à l’Algérie, le Sénégal passe « un test », pour Aliou Cissé

Pas d'image

Face à l’Algérie, le Sénégal passe un « test », a assuré mercredi son sélectionneur Aliou Cissé qui, au diapason de son homologue des Fennecs Djamel Belmadi, a déminé le terrain à la veille du premier choc de cette CAN.

« C’est un test pour le Sénégal, et on espère le réussir, a déclaré le technicien aux dreads depuis Le Caire. Si on veut être une grande nation du foot, il faut battre toutes les équipes. On a à coeur de faire un bon résultat. »

« Je pense que ça devrait le faire. Il n’y a pas d’obsession sur l’équipe algérienne. On se prépare pour aller le plus loin possible », a poursuivi l’ancien joueur du Paris SG.

« C’est un match attendu par tout le monde. C’est deux équipes avec un certain potentiel, qui ont bien démarré, avec des individualités ici et là. Mais il reste un troisième match dans le groupe. C’est un match important, mais pas décisif », lui a répondu le coach algérien.

Tous les deux vainqueurs de leur premier match (2-0), le Sénégal et l’Algérie, deux favoris pour le titre, se retrouvent jeudi au stade du 30-juin pour le premier choc de la compétition, qui peut décider de la première place du groupe C.

Les Lions, qui ont convaincu face à la Tanzanie, enregistreront le retour de suspension de leur attaquant Sadio Mané, vainqueur de la Ligue des champions avec Liverpool cette saison.

« Le retour de Sadio Mané peut nous apporter un plus. Il fait partie de nos leaders. Il est prêt », a expliqué Cissé.

« Mané va arriver frais. La récupération est un élément essentiel pour être performant. Il va être frais. Qui nous dit qu’Aliou va l’aligner ? Son équipe a gagné sans lui. Ne se concentrer que sur les individualités, ce n’est pas la meilleure des manières de préparer un match », a déclaré Belmadi.

Video

Vos paris sportifs
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Retour en haut