Politique › Partis politiques

Calendrier électoral : l’UDPS y voit une « distraction »

Publié dimanche 05 novembre, le nouveau calendrier électoral prévoit la tenue de l’élection présidentielle couplée aux législatives nationales et provinciales le dimanche 23 décembre 2018.

Le principal parti de l’opposition en RDC se dit « ne pas être concerné » par la publication du calendrier électoral faite le dimanche 5 novembre par la commission électorale nationale indépendante (CENI).

Dans une déclaration, Augustin Kabuya, porte-parole de l’UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social) qualifie de « distraction » ce calendrier et exige le départ de Joseph Kabila, d’ici décembre.

« L’UDPS n’est pas concernée par la distraction de Corneille Nangaa avec son équipe, qui militent pour le maintien de Joseph Kabila au pouvoir. Pour l’UDPS, Joseph Kabila doit partir d’ici le mois de décembre, y compris le bureau de cette Ceni, qui ne roule que pour maintenir l’autorité de la Majorité au pouvoir », a dit Augustin Kabuya, porte-parole de l’UDPS.

Dans le calendrier électoral publié ce dimanche, la CENI consacre la tenue de l’élection présidentielle couplée aux législatives nationales et provinciales le dimanche 23 décembre 2018.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut