› Non classé

Butembo : trois miliciens tués dans l’attaque de la prison

Le maire de cette commune signale qu’aucune évasion n’a été enregistrée, les assaillants n’ont pas réussi à pénétrer la garnison érigée sur place.

Trois miliciens Mai-Mai ont été tués ce mercredi 15 novembre 2017 lors d’une attaque menée contre la prison centrale de Butembo. Selon le maire adjoint de la ville, Godefroid Kambere Matimbia, aucune évasion n’a été enregistrée car les assaillants n’ont pas réussi à pénétrer la garnison érigée sur place.

“Il y a eu trois morts Mai-Mai qui se sont attaqués à la prison. Heureusement, nos services ont été vaillants et dynamiques, les ont poursuivis et sont hors d’état de nuire. Il n’y a pas eu évasion de détenus car ils (miliciens) étaient encore à l’extérieur”, a dit à ACTUALITE.CD, le maire adjoint de la ville de Butembo.

Située à proximité de la Mairie de Butembo et du commissariat urbain de la Police nationale Congolaise (PNC), en commune Vulamba, la maison carcérale connue sous le nom de “Camp Congrès” est souvent la cible d’attaques à répétition d’hommes armés.

Le 31 décembre 2016, date coïncidant avec la fin du deuxième mandat constitutionnel de l’actuel chef de l’Etat, les miliciens avaient également attaqué la prison de Butembo pour “libérer leurs compagnons” qui y “étaient détenus.

Ce mercredi, l’attaque intervient alors que les activités sont paralysées dans la ville suite de l’appel des mouvements citoyens et de l’opposition politique à une grève pour protester contre le calendrier électoral publié par la Ceni.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut