International › APA

Burkina : pose de la 1ère pierre d’une stèle en souvenir de Thomas Sankara

Le Comité international mémorial Thomas-Sankara (CIM-TS) a procédé ce lundi qui coïncide avec le 31e anniversaire de l’assassinat de l’ex président burkinabè, à la pose à Ouagadougou, de la première pierre d’une stèle érigée en sa mémoire.Le dépôt symbolique de la première pierre s’est déroulé au Conseil de l’entente (en plein cœur de la capitale burkinabè) lieu où le capitaine Thomas Sankara et douze de ses compagnons ont été tués, le 15 octobre 1987.

L’érection de la stèle est une des activités phares organisées par le CIM-TS pour marquer la commémoration du 31e anniversaire de la mort de celui qui a dirigé le Comité national de la révolution (CNR) burkinabè de 1983 à 1987.

A l’instar des autres années, il y a eu plusieurs autres activités commémoratives dont un panel autour du thème : «Politique sécurité sous le CNR : quels enseignements pour la situation sécuritaire actuelle au Burkina Faso et en Afrique de l’Ouest ?».

Le capitaine Thomas Sankara président du Faso (1984-1987) a été tué le 15 octobre 1987, lors du coup d’Etat qui a propulsé Blaise Compaoré au pouvoir.

Après 27 ans de règne, le régime Compaoré a été chassé par une insurrection populaire, en fin octobre 2014, alors qu’il s’apprêtait à modifier la Constitution afin de prolonger son mandat à la tête.

À LA UNE
Retour en haut