International › APA

Burkina: 27,81 milliards FCFA contre l’insécurité alimentaire

Pas d'image

Le gouvernement burkinabè, en réponse à l’insécurité alimentaire qui s’annonce, prévoit un Plan de réponse et de soutien aux populations vulnérables de 2019 (PRSPV-2019) dont le coût s’établit à plus de 27,81 milliards de francs CFA, renseigne le compte rendu du Conseil des ministres, parvenu à APA jeudi.Selon le document issue de la réunion gouvernementale tenue mercredi, «ce plan de réponse est élaboré suite à une analyse de la vulnérabilité alimentaire de notre pays à partir des résultats prévisionnels de la campagne agropastorale 2018-2019».

Le même texte ajoute que cette analyse fait ressortir en situation projetée (juin-août 2019), environ 3 745 200 personnes sous stress alimentaire réparties dans toutes les régions et environ 676 200 personnes en situation d’insécurité alimentaire sévère dont 24 283 personnes en  «phase urgence», reparties principalement dans les régions du Centre-Nord, du Nord et du Sahel.

«D’un coût global de vingt-sept milliards huit cent quatorze millions sept cent cinquante-deux mille cinq cent quatre-vingt-neuf (27 814 752 589) F CFA, ce plan vise à apporter une réponse concertée aux besoins spécifiques de ménages à risque d’insécurité alimentaire et à la malnutrition et à réduire les effets des crises sur les populations et le bétail par la protection et la reconstitution des moyens d’existence», note le compte rendu du Conseil des ministres.

Le Conseil des ministres, précise-t-on, a instruit les ministres en charge du dossier de prendre les mesures nécessaires pour la mise en œuvre réussie de ce plan de réponse.



À LA UNE
Retour en haut