Politique › Justice

Bunia : la communauté Nande porte plainte contre pasteur Jules Mulindwa de l’église Cité de refuge pour incitation à la haine

Les fidèles de l'église Cité de refuge

Dans une émission de prédication diffusée sur une chaîne locale à Mungwalu, le pasteur Jules Mulindwa, responsable de l’église « Cité de refuge » a traité la communauté Nande, d’extrêmement dangereuse et appelant à prier pour elle.

« S’il y a une tribu pour laquelle il faut prier, très dangereuse que toutes les autres tribus installées ici chez-nous, ce sont les Nande » auditionner dans un extrait en swahili, recueilli et traduit par Bunia Actualité.
Cette déclaration a vite suscité la colère de cette communauté incriminée qui a immédiatement déposé une plainte contre le pasteur Jules Mulindwa.
« Nous avons été très choqués par cette émission diffusée sur une radio ici. Déjà nous avons déposé une plainte contre Jules Mulindwa. J’appelle toute la communauté au calme car nous suivons la situation », a dit Kambale Baeni, Président de l’association culturelle Yira, regroupant les Nande à Bunia.

Il a tenu à démentir les accusations selon lesquelles sa communauté est très tribale, indiquant que chez-lui à Butembo il y a plusieurs tribus qui y vivent.
Jules Mulindwa, connu comme proche du régime du Président Kabila et son église Cité de refuge avait pourtant été interdit de fonctionnement par les autorités de Bunia, chef-lieu de la province pour irrégularités vis-à-vis de la loi.
Le mois dernier au quartier Bankoko, cette église a été saccagée par un groupe de jeunes en colère, l’accusant de pratiques immorales et indignes envers les femmes, avant d’aller s’installer à Mungwalu, deuxième ville de la province de l’Ituri.



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut