Société › Actualité

Bukavu : 7 morts dans des affrontements armés

Aucune information n’a encore été donné sur les causes de ces affrontements du dimanche 05 novembre 2017.

Des affrontements armés qui ont eu lieu au quartier Muhumba (Commune d’Ibanda) à Bukavu, chef-lieu du Sud-Kivu, entre la garde et l’escorte d’Abbas Kanyota et les FARDC ont pris fin après que l’ancien coordonnateur de la commission anti-fraude minière s’est rendu à la Monusco.

Selon le capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parole adjoint de la 33ème région militaire, les combats ont fait 7 morts et une cache d’armes a été découverte au domicile d’Abbas Kayonga.

Pour le moment, la situation est sous contrôle. Cet aventurier a fui à la Monusco avec une dizaine de ses combattants. Nous avons capturé certains et d’autres ont été tués. Du côté de l’ennemi il y a eu 3 morts et l’armée a perdu malheureusement 4 éléments. Nous avons capturé 9 éléments, 17 autres se sont rendus à la Monusco. Nous avons récupéré beaucoup d’armes en sa résidence : 6 armes d’appui, des lance-roquettes, 2 mitrailleuses, 3 armes individuelles, 14 caisses de munitions”, a dit le capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parole adjoint de l’armée au Sud-Kivu.

Jusqu’ici, personne ne connaît les causes des affrontements de ce dimanche, en pleine ville de Bukavu.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut