Société › Actualité

Près de 300 000 nouveaux déplacés enregistrés entre juin et septembre 2017

Camp des déplacés.

Ces chiffres ont été révélé par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies.

 Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) vient de donner les chiffres des déplacés sur une période allant de juin à septembre 2017.  Ils varient de 3,8 à 4 millions de personnes déplacées au 30 septembre 2017 en RDC.

« La province du Nord-Kivu abrite le plus grand nombre des déplacés avec près de 1 million de personnes, soit environ 26 % du chiffre global. En outre, près de 300 000 nouveaux déplacés ont été enregistrés entre juin et septembre 2017 », a rapporté OCHA, au cours de la conférence hebdomadaire de la MONUSCO ce mercredi 18 octobre 2017 ;

Le OCHA note que le troisième trimestre 2017 a également enregistré un grand nombre de personnes retournées estimées à quelque 213 000 dont une majorité dans la province de Tanganyika avec près de 90 000 personnes, représentant 42 % des retournés à travers la RDC.

« Par ailleurs, la région du Kasaï a connu un grand flux de retournés entre août 2016 et septembre 2017, soit plus de 631 000 personnes qui ont regagné leurs villages d’origine. Ce qui ramène à quelques 762 000 le nombre des personnes actuellement en déplacement dans la région. Les attaques et affrontements armés représentent plus de 64 % des causes de déplacement, selon nos dernières statistiques sur les mouvements des personnes que nous publierons d’ici à la fin de la semaine », ajoute OCHA.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut