Personnalités › Interviews

Bertrand Ewanga estime que « M. Mova n’a pas le profil pour gérer le ministère de l’Intérieur »

Jean-Bertrand Ewanga Isewanga Iwoka, secrétaire général de l’Union pour la nation congolaise(UNC) un parti de l’opposition congolaise le 10/08/2015 à Kinshasa lors d’un point de presse. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Pour lui, la mise à l’écart de M. Shadary du gouvernement est un rappel pour qu’il  remette le parti dans les rails en prévision des futures chances électorales.

Le député de l’opposition, Bertrand Ewanga pense qu’Henry Mova Sakanyi, nommé mardi 20 février au poste de vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, n’a pas le profil pour gérer le ministère. « Je reconnais à M.Mova la personnalité intellectuelle de notre pays, mais je crois qu’il n’a pas le profil pour gérer le ministère de l’Intérieur», affirme-t-il sans autres précisions.

Le président Joseph Kabila a nommé le secrétaire général du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), Henri Mova Sakanyi, à ce poste en remplacement d’Emmanuel Ramazani Shadary, qui était en fonction depuis le 19 décembre 2016.

Pour le député de l’opposition Bertrand Ewanga, ce changement vise à redynamiser le PPRD, en difficulté depuis quelque temps. « Depuis un certain moment, les voix se sont levés contre Mova Sakanyi dans la tenue et l’organisation du parti en difficulté, qui ne va pas bien», rapporte l’opposant.

Pour lui, la mise à l’écart de M. Shadary du gouvernement est un rappel pour qu’il remette le parti dans les rails en prévision des futures chances électorales.

« Il semble que Monsieur Ramazani a été rappelé pour remettre le parti en tant que territoriale sur les rails et se préparer pour les élections qui arrivent. Shadary a cette capacité de faire du bon travail. Mais tout cela se gère dans le pourrissement d’un régime qui cherche à se sauver », souligne le député.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut