› Société

Beni : une attaque des rebelles ADF fait 8 morts à Oicha

Soldats et rebelles ADF s'affrontent.

Sept hommes et une femme sont décédés lors de la riposte des forces armées de la RDC, face à l’incursion des présumés rebelles ougandais des forces démocratiques alliées.

L’attaque a eu lieu à Masosi, un quartier situé dans l’est d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni, au Nord-Kivu. Le bilan a été donné par la société civile locale. Lundi 26 novembre 2018, les présumés rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF), ont fait une incursion dans cette localité.

« Au total nous venons de comptabiliser huit personnes tuées parmi lesquelles une femme et sept hommes », a déclaré Janvier Kasairo, secrétaire de la société civile du territoire de Beni.

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont riposté pendant plusieurs heures pour éviter les dégâts. Lors de leur retranchement, les rebelles ont brûlé plus de 5 maisons et dévalisé deux autres. Ces derniers « sont même arrivés au centre de santé de Kyavisiko. Heureusement, il y a eu riposte des militaires. Voilà pourquoi ils n’ont pas accédé aux médicaments », témoigne Kasairo.

Dans la matinée du lundi 26 novembre, deux autres civils ont été tués dans une embuscade attribuée aux rebelles ADF au point kilométrique six (PK6) entre deux positions militaires sur l’axe routier Mbau-Kamango, dans le triangle de la mort, qui comprend les localités d’Eringeti, Kamango et Mbau).



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut