› Société

Beni: les opérateurs économiques observent une journée ville morte

Beni dans le Nord-Kivu en République Démocratique du Congo.

Ils ont répondu à l’appel de la société civile pour protester contre l’insécurité sur la route Beni-Kasindi.

Lundi 23 avril, Beni se réveille timidement. Les activités socio-économiques sont paralysées. Qu’est ce qui pourrait explique cette situation? C’est tout simplement une journée ville morte à Beni (Nord-Kivu). La société civile a initié cette journée, pour sonner la fin des cloches de l’insécurité qui règne sur la route Beni-Kasindi.

Les commerçants ont répondu favorablement à l’appel des forces vives après les tueries de cinq commerçants et l’incendie de trois camions à Kitshanga, le samedi 22 avril dernier, sur cet l’axe par des présumés rebelles ADF.

 Dans l’après-midi de ce lundi 23 avril, les portes des boutiques et magasins sont fermées au centre commercial du quartier Matonge. Au marché central de Kilokwa, quelques commerçants présents hésitaient encore à étaler leurs biens.

 Pour évaluer la situation, la société civile et la Fédération des entreprises du Congo (FEC) se sont réunissent. Objectif, trouver des solutions pour assurer la sécurité de la population.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut