Politique › Sécurité

Beni : les rebelles ougandais des forces démocratiques et alliées (ADF) ont libéré ce vendredi 13 nouveaux otages.

Les rebelles ADF

Il s’agit de neuf hommes et quatre femmes qui étaient pris en otages mercredi dernier lors de l’attaque des rebelles à Makulu et Samboko Tchanitchani.

Selon la société civile locale, les 13 otages libérés sont arrivés ce vendredi matin dans la localité de Mayimoya avec un message des ADF.

 « Ils sont arrivés vers 6 heures, d’abord au camp militaire de Mayimoya. Ils ont passé nuit en brousse près de Mayimoya vers Kisiki comme ils avaient commencé le voyage vers 19 heures. Les ADF les ont accompagnés de la brousse jusqu’à Kisiki. Selon eux, les ADF demandent aux FARDC de ne pas lancer des offensives contre eux parce qu’ils ont aussi besoin de circuler librement pour acheter leurs produits dans la région. Et si on arrête de les traquer, ils vont cesser de s’apprendre aux civils », a expliqué Musubao Patrick, président de la société civile de Mayimoya.

Quatre autres otages libérés sont arrivés jeudi dans la cité d’Oicha dont une enseignante blessée par balle. Selon la société civile, sur une trentaine de personnes enlevées lors de l’attaque de Samboko, trois seulement dont deux filles restent en captivité.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut