Société › Actualité

Beni : le vice-gouverneur aboli la taxe de 500fc à la barrière de Kasindi

La barrière de Kasind

Le calme est revenu  lundi 11 février dernier au poste frontalier de Kasindi, à la frontière de la RDC et l’Ouganda suite à la suppression par le vice-gouverneur de la taxe dite illicite par la population pour traverser la barrière.

Selon Carly Nzanzu Kasivita, élu du territoire de Beni et initiateur de la lettre de protestation adressée au gouverneur, cela paraît « illogique de voir que seulement la barrière de Kasindi exigeait l’argent pour l’obtention d’un jeton afin de franchir la barrière Ougandaise alors qu’à Bunagana et d’autres frontières des pays voisins, le jeton s’obtient gratuitement ».

« Il y a de cela une semaine que la population de cette contrée du Nord-Kivu subit cette tracasserie qui ne dit pas son nom, j’ai adressé ma lettre au gouverneur car ce phénomène n’a pas de soubassement étatique et parait comme du gangstérisme de la part des agents de la DGM/Kasindi, nous disons merci au gouverneur pour la suspension de cette mesure avant que le pire n’arrive », dit ce député provincial élu de Beni territoire.

Signalons qu’ hier les activités étaient paralysées et le mouvement de la population très agité, caractérisé par des protestations initiées par la population se trouvant dans les 25 kilomètres de la frontière côté RDC et celle venant du reste de la province.

Le mouvement citoyen Lutte pour le Changement, Lucha, projetait déjà ce mardi 12 février un sit-in au bureau de la DGM Kasindi pour exiger la suppression de ladite taxe.

À LA UNE
Retour en haut