Culture › Musique

Beni : le commando Koffi Olomidé au chevet des FARDC blessés sur la ligne de front au Nord-Kivu

FADC blessés sur la ligne de front.
Koffi Olomidé
Le chanteur et guitariste congolais  Koffi Olomide a rondie visite à la population  de la ville de Beni, au Nord-Kivu, jeudi 2 décembre  dernier. Après l’étape de Goma où il a séjourné pendant  plus d’une semaine à l’occasion de l’anniversaire de son orchestre Quartier latin international.

 

 

La visite de l’artiste Koffi Olomide à Beni, est pour compatir avec la population de cette région longtemps victime des agressions des groupes armées opérant sur ce coin du pays, et témoigner sa solidarité envers ce peuple que le vieux Quadre Koraman a fait ce déplacement.

« Je suis venu pour compatir, pour montrer ma solidarité et pour saluer la sage décision de président de la République Félix Tshisekedi, pour l’Etat de siège. Je voulais dire à mes compatriotes de Beni qu’ils ont un soldat de plus. Mais, pas n’importe quel soldat. Parce qu’il n’y a pas que les balles, il n’y a pas que le fusil. Par les mots, on peut aussi régler la guerre, on peut régler aussi le problème. Je voulais dire toute ma compassion à toutes les familles qui ont perdu un de leurs… », a déclaré Antoine Christophe Agbepa Mumba, dit Koffi Olomidé à la presse.

Le grand Mopao a visité le pavillon militaire de l’hôpital général de référence de Beni où sont alités les militaires FADC blessés sur la ligne de front. Il les a assistés avec 30 % de revenu du concert qu’il a organisé en ville de Goma, comme il l’avait promis.

A son adresse à la population qui l’attendait au Rond-point du 30 juin, Koffi Olomidé a appelé cette dernière au courage et à l’endurance malgré la souffrance qu’elle subit à travers l’insécurité.



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut