Politique › Sécurité

Beni: condamnation à mort de deux chefs miliciens

Droits reservés.

Ils sont accusés de participation à un mouvement insurrectionnel, association des malfaiteurs, terrorisme, détention illégale d’armes et munitions de guerre et coups de blessures volontaires.

Mercredi 10 janvier 2018, la Cour militaire opérationnelle de Beni a condamné à mort deux membres des milices qui opèrent dans la province du Nord-Kivu. L’un des deux, David Mbusa Maranata, chef du mouvement Maï-Maï Corps du christ a occupé pendant plusieurs jours le Mont Carmel en ville de Butembo.

Selon les informations données par le Tribunal militaire, ce groupe armé a attaqué les forces de l’ordre et de sécurité. Il a causé la mort d’au moins dix personnes dont des militaires et civils. Deux autres membres de la milice Corps du Christ en caval ont été également condamnés à peine de mort.

Oscar Lusenge Kihundu, membre de la milice Maï-Maï Mazembe a écopé de peine capitale suite à sa participation à l’attaque d’une position des éco-gardes de l’ICCN à Tshanika en mars 2016, aux multiples exactions contre les armateurs sur le Lac Édouard ainsi que la planification d’attaques contre les positions de l’armée.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut