Santé › Actualité

Beni: les attaques de Boikene a paralysé les activités de la vaccination contre Ebola

Ebola

Dans son rapport du 12 novembre dernier sur la situation épidémiologique de virus Ebola, le ministère de la santé a indiqué que l’opération de vaccination ne s’est pas déroulée comme prévue en cette date dans la ville de Beni.

« Aucune activité de vaccination n’a pu être réalisée à Beni le lundi 11 novembre 2018 à cause de l’agitation de la population après les attaques de Boikene ayant eu lieu la nuit précédente », renseigne le rapport.

Depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de 333, dont 295 confirmés et 38 probables. Au total, il y a eu 209 décès (171 confirmés et 38 probables).

Du 8 août 2018, date de lancement de l’opération de vaccination, à ce jour, 28.991 personnes ont été vaccinées, dont 14.966 à Beni, 4.544 à Mabalako, 2.262 à Katwa, 1.663 à Mandima, 1.435 à Butembo, 1.337 à Kalunguta, 732 à Masereka, 434 à Bunia, 355 à Tchomia, 293 à Vuhovi, 258 à Mutwanga, 240 à Komanda, 178 à Oicha, 160 à Musienene,100 à Kyondo, et 34 à Alimbongo.

À LA UNE
Retour en haut