› Politique

La Belgique limoge son ambassadeur à Kinshasa

Bertrand de Crombrugghe ex ambassadeur de Belgique en RDC

Bertrand de Crombrugghe ne reviendra plus en République Démocratique du Congo. Des dissemblances de  point vue entre lui et le ministère belge des Affaires étrangères auraient déterminé à le maintenir en Belgique.

Philippe Bronchain, ex-consul général de la Belgique à Lubumbashi est le remplaçant  par intérim de Bertrand de Crombrugghe au poste d’ambassadeur de la Belgique en RDC. Ce dernier paye les pots cassés de la crise qui entache les rapports entre la République démocratique du Congo.  «Nous pouvons confirmer qu’il a été décidé à la fin janvier de rappeler notre ambassadeur du fait que la RDC n’est plus représentée au niveau d’ambassadeur à Bruxelles depuis plus d’un an, ainsi qu’en raison du contexte bilatéral et de la situation sur place», a affirmé une source au ministère belge des Affaires étrangères à l’AFP.

Le limogeage de Bertrand de Crombrugghe serait la conséquence d’une divergence de vue entre le ministère des Affaires étrangères belge et le diplomate sur l’attitude à adopter face à Kinshasa, d’après le journal néerlandais De Standard dont les propos sont rapportés par le site africanews.com, Il y a eu «rupture de confiance» entre le ministère et le diplomate. Aussi, ajoute De Standard, Bruxelles souhaite garder de bons rapports avec son ancienne colonie. «Notre ambassadeur s’est vu depuis attribuer de nouvelles fonctions au sein de l’administration. La Belgique maintient le dialogue avec la RDC et espère que les tensions bilatérales pourront être résolues, de manière à ce que la Belgique et la RDC puissent à nouveau être représentées à un niveau d’ambassadeur à Kinshasa et à Bruxelles», souligne une source à Kinshasa.

Les rapports entre les deux pays sont tendus depuis le début de l’année 2018. C’est en janvier dernier que Bertrand de Crombrugghe a été appelé dans son pays pour une «série de discussions». A ceux qui parlaient de rupture, Bruxelles répondait que «ce n’est pas un rappel dans le sens diplomatique du terme. Techniquement, c’est un retour à Bruxelles pour des discussions». Le diplomate était partie à la base pour séjour d’une dizaine de jour. Le 25 janvier 2018, Kinshasa a fait savoir qu’elle a fermé la nouvelle agence de développement belge. La maison Schengen, espace consulaire gérée par la Belgique pour traiter les dossiers de visas pour 18 pays européens qui a connu le même sort. Les autorités congolaises ont également demandé à la Belgique de fermer son consulat à Kinshasa. Ce qui n’a pas encore été fait.

Kinshasa n’a pas apprécié que la Belgique revoie sa politique de coopération en décidant de déployer directement l’aide publique au développement vers les Organisations non gouvernementales pour protester contre la crise politique en RDC



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut