Politique › Actualité

Belgique : Katumbi interpellé pour passeport falsifié

Droits reservés

Selon Het Laatste Nieuws, le candidat à la présidentielle en République Démocratique du Congo, a été appréhendé par la police dans la nuit de mercredi 13 à jeudi 14 juin 2018.

Dans la nuit de mercredi à jeudi dernier, Moïse Katumbi, aurait arrêté par la police belge. L’homme d’affaire congolais, a été intercepté à l’aéroport de Zaventem, avec un passeport falsifié. Pendant le contrôle de son passeport, la police a remarqué que la profession marquée sur le document personnel de Katumbi n’était pas correcte. Le candidat à la présidentielle en République Démocratique du Congo qui revenait d’un voyage en Israël, a tout de même obtenu un permis de séjour temporaire.

« Une fausse page d’identité avait été jointe à son passeport », témoigne une source policière. Moïse Katumbi était en réalité en voyage vers la Coupe du monde en Russie. Il a désormais deux semaines pour se procurer des papiers valables à l’ambassade congolaise en Belgique. Ce qui pourrait être difficile selon une source diplomatique.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut