Politique › Partis politiques

Bazaiba: “Nous pensons que dans 10 mois les élections peuvent avoir lieu sans machine à voter”

La secrétaire générale du MLC et coordonnatrice du FRC prenait ainsi position en faveur du bulletin de vote, au sortir de la réunion technique des parties prenantes au processus électoral convoquée par la CENI ce jeudi 22 février 2018.

Le Front pour le respect de la constitution (FRC) que dirige le Mouvement pour la Libération du Congo (MLC) a pris part jeudi 22 février à la réunion technique des parties prenantes au processus électoral convoquée par la CENI.

A l’instar d‘autres partis de l’opposition, ce regroupement politique a rejeté la machine à voter et se prononce favorable pour le bulletin de vote utilisé pendant les législatures de 2006 et de 2011.

“Nous avons l’expérience de bulletin de vote en 2006 et 2011.  La meilleure de chose c’est de simplifier les choses et non les compliquer. Dans 10 mois nous pensons que les élections peuvent avoir lieu avec le bulletin de vote”, a déclaré Eve Bazaiba, secrétaire générale du MLC et coordonnatrice du FRC.

“Ce n’est pas en venant visiter la machine aujourd’hui que nous allons dire notre conviction . La machine n’est pas légale parce que la loi électorale a mis une exception qu’on ne peut pas utiliser la machine à voter à défaut l’article 67 de la loi électorale prévoit que les parties prenantes soient informés au préalables”, a-t-elle épinglé.

Le numéro 2 du MLC note également le coût élevé de la machine à voter contrairement au bulletin de vote.

“L’achat d’une machine à voter est estimé à 1 500 dollars par la Ceni. S’il faut  acheter une machine par bureau on arrondit 100 000 machines,  il faudra débourser à peu près 15 millions de dollars, ça ne tient pas debout”, a ajouté Bazaiba qui redoute d’éventuels cas de tricherie lors des élections.

“Nous n’avons pas la maîtrise du fonctionnement de toutes les applications  de la machine. Nous ne savons pas ce qui va être mis dedans et nous pensons qu’il y a beaucoup de chance de tricher avec cette machine ».

Vital Kamerhe qui conduisait également la délégation de l’UNC jeudi à la CENI a dit attendre que l’opposition adopte une position commune au sujet de la machine à voter.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut