Politique › Institutions

Bas-Uele : la société civile exige l’annulation de l’élection des membres du bureau de l’assemblée

Scène de vie devant le palais de justice de Buta au Bas-Uele, réhabilité par la MONUSCO, Radio Okapi/PH. Godelieve Omondo

Dans une correspondance adressée au Vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur Emmanuel Ramazani Shadary, cette structure dénonce « un scrutin entaché d’irrégularités »

La Coordination provinciale de la Nouvelle société civile du Bas-Uele exige l’annulation des résultats de l’élection des membres du bureau de l’Assemblée provinciale organisée le 29 octobre dernier.

Dans une correspondance adressée au Vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur Emmanuel Ramazani Shadary, cette structure dénonce « un scrutin entaché d’irrégularités », relavant notamment le fait que cette élection a été organisée par le président intérimaire sortant.

Le coordonnateur de la société civile du Bas-Uele, Freddy Lemakwa, souligne également que seuls sept des dix-sept membres de cet organe délibérant ont pris à ce scrutin. Un effectif qui, selon cette organisation, ne correspond pas au quorum requis dans le règlement de l’assemblée pour organiser un vote dans l’hémicycle ou statuer sur une matière.

L’organisation accuse également le bureau de l’assemblée provinciale du Bas-Uele d’incompétence et réclame la démission de tous ses membres.

Pour sa part,  le gouverneur du Bas-Uele Armand Kasumbu a annoncé l’arrivée dans les tous prochains jours à Buta du ministre de l’intérieur pour statuer sur la requête de la société civile.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut