Société › Actualité

Baccalauréat 2020 : Willy Bakonga condamne le viol d’une finaliste de 18 ans à Isiro

Viol d’une finaliste

Willy Bakonga ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (Epst), s’est indigné du viol d’une finaliste à Isiro (Haut-Uele),  la nuit du dimanche à lundi 31 août dernier.

Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique, désapprouve cette barbarie et dénonce ces crimes sur son copte twitter.

« Consterné, révolté et profondément choqué par le viol d’une élève finaliste à Isiro dans la haut Uele, à l’aube des épreuves hors session de l’exetat tout comme la barbarie commise sur des élèves à Masisi lors du Tenafep, nous dénonçons ces crimes », a twitté Willy Bakonga.

Francine Muyumba l’élue des élus, a également condamné cet acte de violence posé par les inciviques. « Encore une attaque et viols d’élèves finalistes en plein examen après des élèves à Masisi, ils s’en sont pris à nos enfants à Isiro. Nos pensées aux 35 familles victimes de l’inhumanité de ces groupes armés, ces attaques devaient faire l’objet de la sérénité des lois de la République » s’est-elle indigné.

Pour rappel, la ministre provinciale de l’éducation du Haut-Uele Françoise Azaro Kany, a dans la soirée de lundi,  rectifié l’information qui faisait état du viol d’une dizaine de filles rapportant qu’une seule élève a été victime d’agression sexuelle.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut