Dossiers › Focus

RDC : Mabunda rattrapée par sa « précipitation imprudente » sur la déchéance de Kabund

Kabund et Mabunda

Le Conseil d’État a ordonné, la suspension de l’élection du 1er vice-président de l’Assemblée nationale prévue ce vendredi. Cela, en attendant la décision de la Cour constitutionnelle dans l’action initiée par Jean-Marc Kabund, en vue d’obtenir l’annulation de sa destitution.

Le tournant actuel dans cette affaire n’étonne pas les observateurs avertis. Nos confrères de Le Potentiel dans son édition du 26 mai dernier avait déjà tablé sur la « précipitation imprudente » de l’Assemblée nationale se complaisant dans un jeu politique aux dimensions purement partisanes.

Tout a été orchestré dans une forme de confusion délibérée, entre vitesse et précipitation, alors que la représentation nationale n’aurait rien perdu en attendant l’éclairage de la justice indépendante sur le flou dans la régularité de la démarche de l’auteur de la pétition de déchéance.

La plénière a ainsi été entrainée à examiner et à voter sur base d’une pétition attaquée en justice. Et comme jamais un sans deux, c’est le forcing qui est en vue avec la programmation d’une plénière électorale ce vendredi 12 juin. Le bureau de l’Assemblée nationale faisant fi de la démarche du Conseil d’Etat, a annoncé ce rendez-vous pour 10 heures avant de le postposer pour 13 heures.

Jean-Marc Kabund a-t-il payé cash à cause de son radicalisme farouche gênant les caciques du Front commun pour le Congo ? Affaire à suivre.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut