Politique › Institutions

La suspension de la participation de Lamuka aux activités parlementaires bloque certaines activités à la chambre basse

Siège de l'Assemblée nationale

L’Assemblée nationale a renvoyée à la session extraordinaire, l’élection des membres du comité des sages et des commissions permanentes, suite à la suspension de la participation de l’opposition aux travaux parlementaires.

« En raison de la suspension de la participation de l’opposition aux travaux parlementaires, à l’initiative de votre bureau, l’auguste Assemblée a jugé bon de renvoyer à la prochaine session extraordinaire l’élection, dans un esprit d’inclusivité, des membres des bureaux des commissions permanentes et du comité des sages », a expliqué Jeanine Mabunda, présidente de la chambre basse du parlement, à la plénière sanctionnant la fin de la session parlementaire du mois de mars,  samedi 15 juin dernier.

Martin Fayulu, un des leaders de la coalition Lamuka, avait annoncé, au cours d’une conférence de presse mercredi, une série d’actions pour protester contre les arrêts de la Cour constitutionnelle. Il s’agit notamment de la suspension des activités parlementaires des députés et sénateurs de la coalition jusqu’à nouvel ordre.



À LA UNE
Retour en haut