Politique › Institutions

Assemblée nationale : les députés de l’opposition regagnent les plénières

Des députés membres d’une frange de l’opposition congolaise manifestent leur mécontentement contre l’investiture du gouvernement Tshibala à l’Assemblée nationale à Kinshasa, le 16/05/2017 en sifflant. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Ces députés avaient boycotté depuis plus de trois semaines les séances à la chambre basse. Ils reprochaient au président Aubin Minaku «la gestion anti-démocratique des débats.»

Les députés de l’opposition ont décidé mercredi 1er novembre de regagner les plénières à l’Assemblée nationale. Ils disent avoir reçu des assurances de la part du président de la chambre basse, Aubin Minaku, pour retourner. Toutefois, ils disent «rester vigilants.»

«A l’initiative du président de l’Assemblée nationale, une délégation de députés de l’opposition l’a rencontré lundi et a pris acte de l’engament du président de l’Assemblée nationale de mettre tout en Eure en vue de la poursuite harmonieuse des travaux et du fonctionnement démocratique de la chambre basse», a déclaré le député Jean Marie Bamporiki.

Les députés de l’opposition avaient boycotté depuis plus de trois semaines les séances à la chambre basse. Ils reprochaient au président Aubin Minaku «la gestion anti-démocratique des débats.»

Ils accusaient aussi le président Aubin Minaku de bloquer les motions de censure par des montions incidentielle.

Suite à l’implication du président de l’Assemblée nationale, ils se décident enfin de regagner l’hémicycle.

«Nous avons décidé de reprendre notre participation aux travaux de la plénière de l’Assemblée nationale. Au moment où la population croupit dans la misère et l’organisions des élections est bloquée sous prétexte de l’insuffisance des ressources financières alors que les médias dénoncent notamment d’importants placement du peuple congolais dans les paradis fiscaux à l’étranger, les députés de l’opposition réaffirment leur engagement d’exercer sans concession le pouvoir de contrôle conféré au parlement», a garanti le député Jean Marie Bamporiki.

Il indique que le peuple congolais connait désormais «qui fait obstruction aux contrôles parlementaires et qui est responsable de sa misère.»



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut