Société › Education

Aru : plus de 250 élèves en congé forcé à la suite de l’incendie de leur école

Les enfants victimes d’incendies des maisons et écoles provoqués par les feux de brousse à Kasongo au Maniema. Août 2015. Photo abbé Alexis Ndalimbuzi/Caritas-Kasongo

L’incendie qui s’est déclaré dans la nuit du dimanche à lundi dernier a détruit l’unique bâtiment de l’Institut adventiste Bethel.

Plus de 250 élèves de l’Institut adventiste Bethel, situé dans la chefferie de Zaki en territoire d’Aru (Ituri) ne vont plus à l’école depuis trois jours. L’unique bâtiment de cet établissement scolaire a été détruit dans un incendie qui s’y est déclaré la nuit du dimanche à lundi dernier.

La plupart des mobiliers, manuels et matériels didactiques sont partis en fumée. La cause de cet incendie n’est jusqu’à l’instant pas encore été identifiée. Cependant, le préfet de cet établissement scolaire est détenu à la police pour raison d’enquête.

D’après le Pasteur Alfred Kafunda,  représentant légal des adventistes à Aru, le détenu avait été aperçu à l’école par des témoins la nuit de l’incendie.

Le révérend Kafunda appelle les ONG et les personnes de bonne volonté à l’aide pour sauver la scolarité des centaines d’élèves de cette école mis en congé forcé.

Il a également demandé aux établissements scolaires et aux proches de venir en aide à ces élèves en accordant à son établissement la possibilité d’exploiter leurs salles de classe dans les après-midi pour assurer les cours.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut