International › AFP

Arrivée au Venezuela d’une deuxième cargaison d’aide de la Croix-Rouge

Pas d'image

La Croix-Rouge a annoncé l’arrivée lundi au Venezuela d’une deuxième cargaison d’aide humanitaire, comportant 24 tonnes de fournitures médicales et des générateurs, destinés aux hôpitaux pour les soutenir dans la crise sanitaire aigüe que traverse le pays.

Dans un communiqué, la Croix-Rouge vénézuélienne explique avoir reçu depuis son centre logistique au Panama « des médicaments, des fournitures médicales et des générateurs » qui seront distribués dans les hôpitaux à travers le pays.

Six camions ont transporté cette aide dans un hangar de la Croix-Rouge à Caracas, a constaté un journaliste de l’AFP.

Le Venezuela, pays producteur de pétrole, souffre depuis plus de quatre ans d’une crise économique marquée par une hyperinflation et des pénuries frappant notamment la nourriture et les médicaments. Selon les Nations unies, un quart des 30 millions d’habitants nécessitent urgemment de l’aide.

Le président socialiste Nicolas Maduro avait autorisé l’entrée dans le pays le 16 avril d’une première cargaison d’aide d’urgence de 24 tonnes après un accord passé par son gouvernement avec le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

La question de l’aide est l’un des enjeux de l’affrontement entre M. Maduro et l’opposant Juan Guaido, chef du Parlement vénézuélien qui s’est proclamé en janvier président par intérim du Venezuela et est reconnu comme tel par quelque 50 pays sur 193, dont les Etats-Unis.

En février, M. Guaido a tenté en vain de faire entrer au Venezuela de l’aide provenant des Etats-Unis. M. Maduro a refusé cette opération en considérant qu’elle était un prétexte pour préparer une intervention militaire étrangère qui viserait à le renverser.

La Chine et la Russie, soutiens du gouvernement du président Maduro, envoient également de l’aide humanitaire au Venezuela.

Video

Vos paris sportifs
1xbet
À LA UNE
Retour en haut