Société › Actualité

Arrestations à domicile opérées à Kinshasa après la marche du CLC

Dans la commune de Lemba à Kinshasa, quatre membres d’une famille ont été arrêtés dimanche 25 février par les forces de l’ordre à leur domicile peu après la marche des laïcs catholiques dispersée par les forces de l’ordre.

Les policiers ont fait irruption dans cette famille alors qu’elle regardait la télévision, a raconté un témoin, Me Thierry Maswaku, ami de la famille victime.

«On regardait la télévision. Subitement, on a vu des policiers et des militaires entraient dans la maison. Ils nous ont brutalisés. Ils ont arrêté un garçon, Me Gaylord, avec qui nous regardions la télévision. Ils ont aussi arrêté le papa de cette famille, qui ne comprenait pas ce qui se passait», a relaté Me Thierry Maswaku, qui précise que ces arrestations se sont déroulées quelques heures après la manifestation du CLC dispersée dans cette municipalité par les forces de l’ordre.

Selon lui, deux autres garçons ont également été interpellés dans leurs chambres à coucher.

«Un étudiant a été arrêté dans sa chambre. Un autre dormait, ils l’ont réveillé et sont partis avec lui. Moi j’ai eu la vie sauve à prix de négociations. J’ai montré ma carte d’avocat et ils m’ont relâché, mais ils sont quand même partis avec mon téléphone», a-t-il poursuivi.

Il dit craindre pour la vie des personnes arrêtées, parce que l’un des garçons arrêtés est activiste des droits de l’homme.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut