Opinions › Idées

Arrestation de J. Ndala : « les vieilles pratiques de la dérive dictatoriale du régime passé sont réactivées » (Salomon)

Salomon Idi Kalonda Della
Au lendemain de la condamnation de Jacky Ndala, coordonnateur de la jeunesse de la formation politique de Moise Katumbi par le tribunal de paix de Kinkole, des voix s’élèvent pour dénoncer la justice aux ordres du régime en place.

Salomon Idi Kalonda Della,  haut cadre d’Ensemble pour la République rappelle que les motifs qui ont conduit à la condamnation de Jacky Ndala par une « justice » aussi sélective qu’expéditive confirment les craintes sur le vrai État de droit en République Démocratique du Congo. Pour  ce proche de Moïse Katumbi, les pratiques en vigueur de l’ancien régime Kabila sont réactivées. « Hélas, le pays va traverser des heures sombres », prévient-il.

Les cachots secrets de l’ANR fonctionnent à nouveau, pourtant annoncés fermés par le président Félix Tshisekedi. Les prisonniers politiques commencent à remplir les prisons. La contradiction n’est plus tolérée. Bref, la pensée unique s’installe de plus en plus, vidant le sens de l’État de droit, hurle un militant de la Lucha qui charge le régime Tshisekedi de dérive dictatoriale.

Pour rappel, Jacky Ndala, président de la Ligue des jeunes de Ensemble pour la République a été condamné à deux ans de prison ferme pour désobéissance à la loi. Il est reproché d’avoir mobilisé les jeunes de son parti à barrer la route à loi Tshiani sur la Congolité.

 



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut