Politique › Institutions

A Goma, les musulmans ont prié pour la paix en RDC et au Soudan du Sud

Les organisateurs affirment que cette prière “spéciale” est une façon de répondre à l’appel du Pape François qui a demandé aux chrétiens de prier pour la paix en RDC et au Soudan du Sud.

Ce vendredi 23 février 2018, la communauté islamique au Congo (COMICO), a organisé à Goma (Nord-Kivu), une prière pour la paix. Les organisateurs affirment que cette prière “spéciale” est une façon de répondre à l’appel du Pape François qui a demandé aux chrétiens de prier pour la paix en RDC et au Soudan du Sud.

Selon El Hadj Hashim Mussa, recteur de la mosquée du centre-ville de Goma (IBB), la paix n’a pas de religion, c’est pourquoi les croyants musulmans ont répondu à l’appel du Pape.

« La journée d’aujourd’hui a été consacrée à la prière pour la paix en RDC et au Soudan du Sud. C’est pourquoi nous avons aussi fait appel à tous les musulmans  de Goma pour répondre à cet appel du Pape afin de ne pas rester distants d’autres communautés. Nous sommes tous des religieux. Nous avons l’obligation de respecter l’appel du Pape quand bien même nous ne sommes pas catholiques, il y a une union qui caractérise tous les religieux », a dit El Hadj Hashim.

Au sujet de la marche des chrétiens catholiques le dimanche 25 février,  El Hadj Hashim exprime le soutien de la COMICO et sollicite l’encadrement des forces de l’ordre.

« Nous musulmans de Goma sommes derrière cet appel à la marche pacifique qui va être tenue ce dimanche 25 février 2018. Parce qu’il n’y a pas une police de la majorité et celle de l’opposition, cette police-là a l’obligation de nous protéger. Si elle va nous encadrer, nous allons marcher et il n’y aura pas des dégâts. Comme ce sera le dimanche, nous allons rejoindre nos frères chrétiens dans leurs églises et on va marcher calmement. Nous appuyons la marche qui est organisé dans le but d’exiger l’alternance pure et simple », a-t-il affirmé.

Au cours de la réunion du comité provincial de sécurité jeudi à Goma, les autorités ont demandé à la police “d’assurer la protection des personnes et de leurs biens ; et faire en sorte qu’aucun dégât ne soit enregistré ce jour-là (dimanche 25 février) ».



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut