Culture › Musique

Agressions sexuelles : le patron de la rumba Koffi Olomidé sera rejugé en avril 2020 à Paris

Koffi Olomidé

Condamnée  par le tribunal correctionnel de Nanterre à Paris, à deux ans de prison avec sursis pour « atteintes sexuelles ».  Koffi Olomidé est appelé à comparaître le 20 avril 2020 devant la cour d’appel de Versailles à  Paris pour agressions sexuelles.

Le patron de la rumba congolaise est accusé d’agressions sexuelles sur l’une de ces danseuses, mineure au moment des faits en mars dernier. Koffi Olomidé est donc appelé à comparaître le 20 avril devant la cour d’appel de Versailles (ouest de Paris), chargée de le rejuger pour « agressions sexuelles » et « séquestration » de quatre de ses ex-danseuses.

Signalons que,  la star de la rumba fait également l’objet de poursuite judiciaire dans son pays, par la Commission nationale de censure, pour des insanités dans ses chansons: dont  huit de ses chants ont été interdites de diffusion.

Pour rappel,  c’est  le ministère public qui avait requis sept ans d’emprisonnement ferme, pour le chanteur congolais  qui  a fait avait l’appel de cette condamnation.



À LA UNE
Retour en haut