Politique › Institutions

Les agents de la SCPT réclament leurs arriérés de salaire

Ils se sont exprimés dans un mémorandum adressé au directeur général de cette entreprise à Kinshasa.

Agents et cadres de la Société commerciale des postes et télécommunications (SCPT) au Kasaï-Central et au Kasaï réclament le paiement de six mois d’arriérés de salaires. Ils l’ont fait savoir dans un mémorandum adressé au directeur général de cette entreprise à Kinshasa.

« Les travailleurs souffrent ! On a fait partir leurs enfants de l’école (faute de paiement de frais scolaires). Ceux qui sont locataires sont chassés par les bailleurs », a témoigné jeudi 9 novembre Felix Muambayi, président de la délégation syndicale de la société dans les deux provinces.

De son côté, le directeur provincial de la SCPT, Ben Tshiamala, indique qu’il ne peut pas engager des dépenses sans l’autorisation de la direction générale. Il dit lui-même avoir des arriérés de salaire.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut