Santé › Actualité

Affaire Katumbi : les prélats dénoncent la mauvaise volonté du pouvoir de Kinshasa

Les évêques membre de la CENCO

Dans un communiqué rendu publique le 6 août dernier, les évêques déplorent le comportement des autorités congolaise relatif au dépôt des candidatures à la présidentielle

La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), a déploré lundi 6 août dernier, un certain nombre de choses, dont le traitement particulier réservé à Moïse Katumbi par le pouvoir.

Pour la CENCO, cette situation est tout simplement inacceptable.

« La CENCO est vivement préoccupée par la volonté affichée par ceux qui sont au pouvoir d’exclure certains candidats à la présidence de la République. À ce propos, la CENCO est très peinée par le sort inacceptable réservé à Monsieur Moïse Katumbi, sujet congolais à qui les autorités refusent l’entrée dans notre pays en l’obligeant de rester à étranger », indique le communiqué de la CENCO.

Les prélats  recommandent au pouvoir de Kinshasa de laisser le président d’Ensemble pour le Changement revenir au pays.

« La CENCO exhorte vivement les autorités congolaises à revenir sur leur décision en laissant notre compatriote Moïse Katumbi rentrer au pays et déposer sa candidature comme tous les autres candidats », ajoute  les évêques.

Ainsi, la CENCO  condamne la violence avec morts d’hommes et des dégâts matériels au poste frontalier de Kasumbalesa. Il  exhorte  par ailleurs, les autorités congolaises à faire preuve de retenue et de haut sens de responsabilité.

Rappelons tout de même que Katumbi est empêché d’entrer en République Démocratique du Congo.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut