Politique › Justice

Affaire 100 jours : le tout puissant François Beya dans le viseur du procureur général de la République

François Beya

Cité dans le contentieux sur la construction des maisons préfabriquées, François Beya conseillé spécial du chef de l’État Félix Tshisekedi se défend.

Dans sa lettre adressée au chef de l’État par le biais de son avocat pour obtenir la liberté provisoire, Samih Jammal a déclaré qu’il n’a agissait que sur instruction du directeur de cabinet du chef de l’État, Vital Kamerhe et de son conseiller spécial en matière de sécurité François Beya.

Cité dans cette compromettante affaire de construction des maisons préfabriquées, François Beya a livrée sa part de vérité à la presse. Le conseillé du chef Félix Tshisekedi, a fait savoir que la seule instruction qu’il avait donné à Samih Jamaal était de mettre à la disposition de la présidence un premier lot de 300 villas dont 200 villas de 2 chambres et 100 duplex de 3 chambres destinés au camp Tshatshi.

Il faut souligner que Samih Jamaal est à l’hôpital à cause de son état de santé. A 82 ans, l’homme d’affaires libanais est présentement interné à la clinique Ngaliema pour des soins appropriés.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut